dimanche 22 novembre 2020

Histoires des temps passés et à venir

 

Y.L. Peretz, L'antilope, 160 pages


Présentation:


Histoires des temps passés et à venir est un recueil de six histoires écrites par l’un des grands auteurs de la littérature yiddish, Y. L. Peretz.

Grâce à une langue très littéraire, Y. L. Peretz a su faire ressortir la puissance de la tradition juive et la diffuser dans la culture populaire. Il a transmis cette force enchanteresse en s’inspirant autant des superstitions que de sa connaissance approfondie des contes hassidiques..

 

Extrait du récit

« Aujourd’hui elle va venir, se dit-il, flânant au bord de la Vistule.

Au fil de ses pensées, tout lui revient, redevient vivant.

Il est assis sur le lit dans l’obscurité et attend. Au moindre mouvement dans les escaliers son cœur bat plus fort et il s’étonne : pourquoi ? Ce n’est tout de même pas qu’il l’aime ?

Enfin, c’est elle. Son pas léger, planant. Il se lève et allume la lampe sur la table. Elle s’arrête un instant derrière la porte. Reprend son souffle — pénibles, les escaliers —, arrange ses cheveux et jette même un coup d’œil par le trou de la serrure. D’un coup à peine audible, elle frappe du doigt à la porte.

– Proszę, s’il vous plaît, entrez !

Elle ouvre la porte et s’écrie sur le seuil :

– Będzie opowiadanie, il y aura une histoire ?

Sinon, elle repart.

Lui, elle ne l’aime pas, dit-elle. Les Juifs, d’ailleurs, elle en a peur, mais ses histoires, elle les aime.  »


Combien ce livre a fait battre mon cœur: 💗💗💗

Commentaire spontané:

Ce recueil de nouvelles, qui vient de paraître aux éditions de L'antilope, était pour moi l'occasion de découvrir un auteur incontournable de la littérature yiddish. J'étais impatiente de lire ça! Au départ, je n'ai pas été emballée, car je trouvais le style de Peretz très vieille Europe - bon, c'est un polonais né en 1852! Et cette première histoire (L'errance dans le désert) me semblait très éloignée de moi. Pour finir, je sentais qu'il me manquait des clés pour savourer toute la portée de ce récit inscrit dans un contexte biblique. Et puis une douce musique m'a incitée à poursuivre. Elle me disait de passer outre, de me débarrasser de ce corset. Alors j'ai lu des passages qui me troublaient et résonnaient fortement en moi. Surprise: ils étaient en fait nombreux ! Par la suite, ma lecture en a été bien plus agréable et très enrichissante. Car l'ensemble est court, mais dense. Il m'est souvent arrivé de reprendre une histoire non pas parce qu'elle m'était apparue absconse, mais pour sa grande subtilité. En lisant la dernière nouvelle (Espoir et crainte), je me suis dit qu'on devrait obliger ceux qui aspirent à des fonctions politiques à la méditer. On y trouve des passages géniaux, terme qui s'applique ici au sens strict.

Un livre qui mérite qu'on s'y intéresse. Sa lecture ne peut que fortifier à tout point de vue.

La phrase que je retiendrai se trouve page 80: "Tout homme se promène avec au cœur des êtres réincarnés."

Aucun commentaire:

Publier un commentaire