mardi 15 septembre 2015

De sang-froid

De sans-froid par Truman Capote, Folio

Ce qu'en dit l'éditeur:

«Il était midi au coeur du désert de Mojave. Assis sur une valise de paille, Perry jouait de l'harmonica. Dick était debout au bord d'une grande route noire, la Route 66, les yeux fixés sur le vide immaculé comme si l'intensité de son regard pouvait forcer des automobilistes à se montrer. Il en passait très peu, et nul d'entre eux ne s'arrêtait pour les auto-stoppeurs... Ils attendaient un voyageur solitaire dans une voiture convenable et avec de l'argent dans son porte-billets : un étranger à voler, étrangler et abandonner dans le désert.»


En 1960, Truman Capote, vedette de l'intelligentsia new-yorkaise et auteur deux ans plus tôt du très célébré Petit Déjeuner chez Tiffany, décide de mettre en œuvre une théorie qui lui est chère : celle du « nonfiction novel », le roman tiré de faits réels. Il lit dans leNew York Times quelques lignes sur l'assassinat des quatre membres d'une famille de fermiers du Kansas pour un butin dérisoire (50 dollars) et se rend sur place. Il enquêtera longtemps, rencontrera les deux criminels, Dick Hickock et Perry Smith, pour qui il éprouve de très troubles sentiments, et les accompagnera jusqu'à leur exécution, en avril 1965. Son livre, De sang-froid, sortira en janvier 1966. C'est un énorme succès, qui apporte à Capote gloire et fortune et crée un genre qu'illustreront à leur tour Norman Mailer ou Joyce Carol Oates.
 Ma cote d'amour: *****Très enthousiaste

Aucun commentaire:

Publier un commentaire