vendredi 23 octobre 2015

Là où tombent les anges

Là où tombent les anges, par Charlotte Bousquet, Gulf Stream éditeur, collection Electrogène

Ce qu'en dit l'éditeur:

Trajectoires de femmes pendant la guerre de 14-18. Solange se réfugie à Paris afin d'échapper à la violence de son père. Moins entreprenante que son amie Lili, elle ne cherche pas à monter sur scène mais se réfugie dans un atelier de couture où elle rencontre Clémence.

Le hasard l'amène à fréquenter Robert, un banquier, qu'elle va accepter d'épouser, se privant ainsi de sa liberté. Son rôle se limite à escorter son époux lors de ses sorties et de veiller sur sa vieille tante aigrie éprise de musique.


Mais la guerre éclate et envoie tous les hommes sur le front, redistribuant les cartes et les rôles, elle chamboule les vies et remodèle une société nouvelle. Solange, en l'absence de Robert, reprend goût à l'existence et devient par ses écrits un porte parole de la voix des femmes...

Magnifiques portraits de femmes entrecroisés d'articles sur l'époque et de lettres des protagonistes. Le choix de suivre trois femmes offre un livre rare et vrai sur leurs vécus, leurs espoirs et leurs luttes.

Charlotte Bousquet nous plonge dans des milieux très différents, de la simple ouvrière à l'aristocrate en passant par la petite bourgeoise, comme pour mieux montrer que leur combat traverse les strates de la société.

Cela lui permet aussi de faire foisonner à l'intérieur de ce roman un nombre important de références littéraires mais aussi musicales. On s'amuse à redécouvrir avec les personnages les ouvrages qui évoquent souvent le voyage, la fuite et l'ailleurs.

Ils représentent en quelque sorte le seul échappatoire de leur vie misérable ou rachitique. Mais c'est bien la vie quotidienne qui est ainsi mise en avant par contraste. On aime, on tremble, on s'inquiète avec les héroïnes.

En plus des trois personnages principaux, une multitude de figures sont esquissées de la putain  pour les troupes du front, à la bonne de famille en passant par les artistes... L'auteur dresse un panorama complet de ce que pouvait être une femme en 14-18. 

Ma cote d'amour: ***** Très enthousiaste


Aucun commentaire:

Publier un commentaire