mardi 9 janvier 2018

La mer c'est rien du tout

La mer c'est rien du tout, Joël Baqué, P.O.L, 128 pages

Ce qu'en dit l'éditeur:

Ce livre est constitué de micro-textes qui racontent l’enfance de l’auteur, sa carrière de policier, profession qu’il exerce encore aujourd’hui. Il décrit sa découverte de la littérature à partir d’un livre trouvé sur la plage où il travaillait comme maître-nageur-sauveteur des CRS. Ses souvenirs professionnels, parfois durs, souvent insolites, côtoient des constats, tendres et amusés, sur les enfants et sur nombre de situations du quotidien. Des figures récurrentes traversent ce récit éclaté (les parents, une soeur aînée d’une rare beauté) et une même langue simple et précise, doucement ironique s’y fait entendre, lui donnant son unité et sa force. Une existence est ainsi reconstituée au fil des pages, dans un livre où l’expérience particulière rejoint le destin commun, un peu comme l’étaient les Je me souviens de Georges Perec.

Ma cote d'amour: ***** Enthousiaste
Commentaire spontané: Une très belle surprise! L'écriture de Joël Baqué m'a bercée, un peu comme celle de Christian Bobin.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire