mercredi 13 février 2019

Le voyage du canapé-lit

Le voyage du canapé-lit, Pierre Jourde, Gallimard, 272 pages

Présentation de l'éditeur:

Mal aimée par une mère avare et dure, sa fille unique, à la mort de celle-ci, hérite d'un canapé-lit remarquablement laid. Elle charge ses deux fils et sa belle-fille de transporter la relique depuis la banlieue parisienne jusque dans la maison familiale d'Auvergne. Durant cette traversée de la France en camionnette, les trois convoyeurs échangent des souvenirs où d'autres objets, tout aussi dérisoires et encombrants que le canapé, occupent une place déterminante. À travers l'histoire du canapé et de ces objets, c'est toute l'histoire de la famille qui est racontée, mais aussi celle de la relation forte et conflictuelle entre les deux frères.

Combien ce livre a fait battre mon cœur: Abandon
Commentaire spontané: Beaucoup d'érudition, mais passées les trente premières pages - celles où l'on fait la connaissance de la grand-mère acariâtre, et que j'ai trouvées éblouissantes- , j'ai véritablement décroché. Les trop riches et lointaines références de l'auteur m'ont laissée sur le bord de la route après 100 pages. J'en suis la première attristée car Pierre Jourde a une écriture rare, brillante qui m'avait séduite dans Festins secrets et bouleversée dans Paradis noirs.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire