mardi 21 novembre 2017

De fer et d'acier

De fer et d'acier par Israël Joshua Singer, Folio,  432 pages

Ce qu'en dit l'éditeur Denoël:

Pologne, Première Guerre mondiale. Le soldat Benyomen Lerner a décidé de s’enfuir du front pour revenir dans sa ville natale, Varsovie. C'est en qualité de spectateur qu’il assiste désormais aux ravages de la guerre. Personnage ambigu et complexe, constamment tiraillé entre la peur et le goût de l’action, Lerner erre de nombreuses journées dans la ville qui l’a vu grandir, une ville ravagée par la pauvreté et les combats incessants. Il enchaîne les petits boulots clandestins, les combines entre réfugiés et déserteurs de guerre. Très vite, il se fait remarquer pour ses qualités de leader et son charisme. Les semaines passent… Varsovie est maintenant sous l’emprise allemande. Lerner travaille d’arrache-pied à la reconstruction du pont de Praga dans un camp où les conditions de travail sont terribles. Il parvient à organiser une mutinerie avec l’aide de ses camarades polonais et russes quand des épidémies meurtrières se propagent dans la ville. 

À travers Lerner, tour à tour déserteur et héros, lâche et victime, Singer dresse un portrait sidérant de réalisme du quotidien des habitants de Varsovie pendant la Première Guerre mondiale. De fer et d’acier est un roman poignant, unique, enfin publié en France.

Ma cote d'amour: ***** Je n'accroche pas
Commentaire spontané: A aucun moment, je me suis sentie proche des personnages. Je suis restée en surface.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire