vendredi 12 avril 2019

L'homme sans maladie


Arnon Grunberg, 264 pages, 10/18

Présentation de l'éditeur:

Samarandra Ambani, architecte zurichois d'origine indienne, mène une existence rangée, jusqu'au jour où il décroche le contrat d'un opéra à Bagdad. Lorsqu'il arrive en Irak, ce n'est pas Puccini qui l'attend mais une horde de gardes du corps, présage de la violence démesurée qui va l'aspirer. À peine remis de son séjour tourmenté, le voilà de nouveau embarqué à Dubaï pour y construire la Bibliothèque nationale. Seulement l'histoire se répète impitoyablement, et Sam découvre qu'un passeport suisse n'est pas une garantie de retour...

Combien ce livre a fait battre mon cœur: ❤️❤️❤️❤️
Commentaire spontané: Voilà une drôle d'histoire d'homme occidental qui se heurte à une culture à laquelle il n'est pas préparé. Ce livre a un côté kafkaïen indéniable et un humour grinçant jouissif.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire