samedi 15 avril 2017

Meurtre à Honfleur

Meurtre à Honfleur, par Martine Delerm, Magard jeunesse, 92 pages

Ce qu'en dit l'éditeur:

« Le musée entier se mit à tanguer comme un navire en pleine houle, le sol basculait, je commençais à entrevoir des choses insoupçonnées… »

J’adore Honfleur, son port, ses vieilles rues… Mais le Honfleur des tempêtes de novembre réveillait de vieilles peurs que je n’arrivais pas à refouler. J’essayai de penser à autre chose quand un bruit de pas me poussa dans l’ombre d’une porte, on venait… Soudain, je le vis... un corps sombre en travers de l’escalier... un homme ! Il ne bougeait pas, il était mort... Je le reconnus aussitôt : c’était Netter le directeur de la galerie de peinture ! C’est vrai, personne ne l’aimait dans le quartier. Mais de là à le tuer !

Un bon polar dans la tradition du genre. Une atmosphère typique : la Normandie, ses lieux mystérieux…
Ma cote d'amour: ***** J'aime!
Commentaire spontané: En prime, une belle restitution de la ville.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire