lundi 3 octobre 2016

Sang-de-lune

Sang-de-lune, par Charlotte Bousquet, Gluf Stream éditeur, collection Electrogène, 312 pages

Ce qu'en dit l'éditeur:
Gia vit dans la peur. Celle des hommes mais aussi celle d’être déclarée souillée par les Ténèbres et risquer la lapidation.

Mais c’est la crainte de voir sa soeur bannie ou pire condamnée qui va la pousser à fuir avec elle dans l’espoir d’échapper à cette vie de femme totalement soumise, sans droit ni liberté.

La crainte de croiser la horde connue pour sa violence ou encore les noctes, ces êtres rejetés dans les bas fonds à l’extérieur de la cité, ne suffisent plus à la maintenir sous une pression dont le seul échappatoire semble être la mort.

Mais la liberté est-elle facile à conquérir après tant d’années de réclusion et d’oppression ?

Un excellent roman qui met en scène une société où les femmes sont réduites à des objets impures et jetables qui n’est pas sans évoquer celle prônée par les islamistes.

Mais au-delà de cette dimension d’actualité, l’auteur élargit notre réflexion à celle des libertés. L’éducation semble au centre de sa vigilance avec la question du rôle central des familles et de la mère.

La seconde partie du récit nous lance dans l’aventure et la survie, à la recherche d’un dernier espoir. Mais est-il encore possible de briser les chaînes  ?


Ma cote d'amour:  ***** J'aime

Aucun commentaire:

Publier un commentaire