mardi 12 mars 2019

Et Wolf fils de Hersh devint Willy

Israël Joshua Singer, 160 pages, L'antilope

Présentation de l'éditeur:

Ukraine, avant la Première Guerre mondiale. Wolf est très heureux sur le domaine de son père Hersh. Il préfère s’occuper du bétail et faire des promenades dans la campagne plutôt que d’étudier.
Quand il rentre du service militaire, son père a vendu le domaine pour s’installer dans la bourgade voisine.
Par dépit, Wolf part pour l’Amérique. Débarqué à New York, il ne se fait pas à la vie urbaine. Il s’installe alors chez un paysan protestant et sa fille Esther. Tout en se rapprochant d’Esther, il découvre le mode de vie protestant, austère. C’est ainsi qu’il devient Willy.

Déjà connu pour ses talents de narrateur, Israël Joshua Singer ose ici aborder un tabou du judaïsme traditionnel : l’union mixte..



Extrait du roman


« Après le repas, le vieux s’installait dans un fauteuil, et demandait à sa fille de lire la Bible. Wolf n’était pas dépaysé. Les histoires des Patriarches, des Hébreux en Égypte persécutés par Pharaon… lui rappelaient ses années d’enfance, quand il étudiait la Torah avec son maître. Cette fille goy aux cheveux raides qui lisait l’histoire des Hébreux, d’Abraham, d’Isaac, de Jacob, tout cela l’emplissait de fierté.
– Nice stories ! De belles histoires ! disait le vieux. Tu connais ?
 »
Combien ce livre a fait battre mon cœur: ❤️❤️❤️❤️❤️
Commentaire spontané: Après Printemps et autres saisons publié également chez L'antilope, quel bonheur de retrouver cet auteur et son art de raconter les histoires! Bien des thèmes sont abordés dans ce court roman: conflit des générations, rapport au père, poids des traditions, exil, mariage mixte, mais celui qui a le plus retenu mon attention est la difficulté de s'extraire de sa communauté. Malgré un nouveau pays, un nouveau nom, un nouveau mode de vie, le passé du héros le rattrape comme une fatalité.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire