samedi 1 juin 2019

Il n'est si longue nuit

Béatrice Nicodème, 392 pages, Gulf Stream éditeur

Présentation de l'éditeur:

Sophie, Hugo, Magda, Jonas, Otto, Franz... Ils sont jeunes, ils aiment la vie, ils ont le cœur plein de rêves. Hugo aime Magda, Sophie aime Otto, Franz ne vit que pour son piano, Jonas veut aider à bâtir un monde meilleur.
Le rêve d'Adolf Hitler est tout autre : il veut créer un empire qui dominera le monde pendant mille ans. Un empire dans lequel les hommes seront forts et inflexibles, les femmes soumises et fertiles. Dans lequel il n'y aura ni Juifs, ni communistes, ni homosexuels, ni malades. Ceux qui n'ont pas leur place dans ce Reich millénaire seront éliminés un par un jusqu'au dernier.
Comme tant d'autres ailleurs en Europe, dans le Berlin de 1940 ces jeunes doivent eux aussi choisir leur camp, hantés par ces questions que tous se posent : " Ai-je raison d'agir ainsi ? ", " La lumière reviendra-t-elle un jour ? "

Combien ce livre a fait battre mon cœur: ❤️❤️❤️❤️❤️
Commentaire spontané:  Bon sang, deux coups de cœur consécutifs, voilà longtemps, que cela ne m'était pas arrivé! Sauf exception, je ne m'autorisais pas à pousser jusqu'à 5 cœurs en jeunesse, même si le livre m'avait enthousiasmée.  (D'ailleurs, je vais revoir ma copie sur La fille sur le toit d'Anne Loyer, car c'est bien un énorme coup de cœur que j'avais également ressenti à sa lecture.) Le livre de Béatrice Nicodème fait définitivement tomber ce tabou. Certes, il est sorti chez un éditeur jeunesse, mais il ne faut pas s'y fier: il est aussi pertinent pour un lectorat adulte.
Ici, l'auteure dresse les portraits de jeunes allemands pendant l'année 1940. A cette date, l'Allemagne est victorieuse sur tous les fronts; ça sent donc très mauvais pour tous ceux qui ne sont pas et ne pensent pas comme le veut Hitler.
Ces jeunes, qui ont pour la plupart tout juste la vingtaine, sont amenés à faire des choix pour sauver leur vie ou pour garder leurs convictions - qui vont parfois dans le sens du régime.
On a affaire à un ouvrage très documenté, une mine d'informations sur le quotidien des citoyens allemands pendant cette guerre, et qui maintient une tension jusqu'à la fin dans un beau style classique qui rend la lecture d'autant plus attrayante. Un grand bravo!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire