mercredi 26 juin 2019

Faunes

Christiane Vadnais, Alto, 144 pages

Présentation de l'éditeur:

À une époque où la nature a été entièrement cataloguée, colonisée ou assujettie, on peut encore découvrir quelques espaces insoupçonnés à la lisière de la civilisation : des chemins effacés par la neige, des villages mauvais. Il faut rester à l’affût pour les débusquer.

Sinon il suffit de suivre Laura sur les routes menant à la brumeuse cité de Shivering Heights ou vers le hameau flottant au milieu d’un lac infesté de dangers sous-marins. Dans ces lieux fuyants, là où les histoires se tissent comme des constellations, cette biologiste embrasse la fulgurance de la nature comme les secrets de la science avec la force d’une conquérante et l’innocence d’une volontaire promise au sacrifice. Scientifique têtue, amoureuse inquiète, Laura mène un combat pour la survivance sans se douter que le brouillard estompe les frontières entre les humains et les monstres, que l’eau charrie des menaces qui enflent avec la pluie.

Il n’y aura pas de vivant sans dévoration.

Première œuvre fiévreuse, séduisante et imprévisible, Faunes dresse un inventaire fascinant de spécimens humains ballottés au gré d’instincts premiers.


Combien ce livre a fait battre mon cœur: ❤️❤️
Commentaire spontané: Un style très fouillé auquel je suis restée insensible. Pourquoi, moi pour qui le style importe tant? L'histoire manque peut-être de liant… Cependant, cela reste un texte très original qui mériterait sans doute une seconde lecture pour en apprécier toute la subtilité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire